Pause méditation du cinquième dimanche pas


Comment rendre notre vie fructueuse ? Comment produire des fruits d’Amour, de paix et de justice ? Pour le découvrir, observons de plus près un pied de vigne. Chaque année, un cep produit de nouvelles pousses appelées sarments. Pour se développer, ces branches ont besoin de sève, ce liquide nourricier envoyé par le cep. Mais cela ne suffit pas. En effet, pour être fructueux, les sarments doivent être solidement attachés au pied de vigne. Dans le cas contraire, un vent impétueux les arrache facilement. Aussi, les sarments doivent être émondés, autrement dit le vigneron doit en retirer toutes feuilles gourmandes et inutiles afin d’assurer le développement optimal des grains de raisin. Ce cep de vigne est le Seigneur. Nous, nous sommes les sarments. Tout comme le cep envoie aux rameaux la sève nutritive, le Christ apporte en chacun de nous la Vie et nous permet ainsi de produire du fruit. Encore faut-il que nous demeurions en Lui en accomplissant ses commandements. Encore faut-il que nous laissions le Seigneur demeurer en nous. Encore faut-il que nous lui fassions confiance tout comme Il nous fait confiance ! Encore faut-il que nous nous laissions purifier par Dieu le Père. Pour s’assurer une belle récolte, le vigneron émonde les sarments. Laissons-Le nous émonder nous aussi. Laissons-Le ôter de nous tout ce qui est superflu. Alors, notre vie sera plus fructueuse. Alors, nous produirons toujours plus davantage de fruits. Alors, nous répandrons autour de nous Amour, paix et justice. Alors, nous deviendrons des disciples du Christ !

A présent, retirons-nous du monde et méditons tout ceci dans notre cœur :

  • Ai-je conscience que ma vocation est de produire des fruits d’Amour, de paix et de justice ?

  • Laisse-je le Seigneur m’émonder ? Ou cela m’est-il impossible ? Si oui, pourquoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *