Pause prière du mercredi 4 octobre


Augmente en nous la foi !

Cri de tes disciples et notre cri !
Elle est parfois bien chancelante, notre foi !
Devant les atrocités du monde et la difficulté de reconstruire,
Devant les bandes qui se défient,
Devant les victimes de voitures piégées,
Devant les détourneurs de fonds,

Nous avons envie de Te dire : Où es-Tu ? Que fais-Tu ?

Et puis l’indifférence nous guette aussi.
On passe devant une église comme devant un cinéma,
On cherche son intérêt en premier.
La solidarité est une vertu parfois oubliée.
Oui, où es-Tu ? Je me décourage !

Et Toi, Tu nous proposes d’augmenter notre foi
Pour nous rendre capables de déraciner les montagnes,
Nous qui ne sommes mêmes pas capables de bouger notre voisin !
Pas bien efficace,
Pas bien enthousiaste
Nous comptons trop sur nous et nous nous cassons la figure !

Tu nous proposes alors un dernier essai
Pour rendre plus efficace notre foi : devenir serviteurs !
Serviteurs ordinaires qui n’agissons pas par intérêt,
Mais qui donnons gratuitement,
Agissons petitement.
Apprends-nous le service gratuit
De nos frères, de la terre
Pour qu’elle aille mieux
Et que, comme la Tienne,
Notre vie ait servi à quelque chose !

Yves Garbez

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *