Pause spirituelle du jeudi Saint


  • Citations

– « Nous venons sur terre pour apprendre à aimer. » Abbé Pierre

– « Donne tes mains pour servir et ton cœur pour aimer. » Mère Teresa

 

  • Méditation

Dans l’évangile de ce jeudi Saint, Jésus nous révèle l’une des plus belles manières d’apprendre à aimer : donner ses mains et ouvrir son cœur pour servir son prochain. Chacun peut, s’il le souhaite en vérité, réaliser de petits ou de grands services et ce, quelque soit son rang social. Aujourd’hui, le Christ se fait tout petit et devient serviteur en lavant les pieds de ses disciples. Cet acte déconcerte profondément Pierre. Comment le « Maître », le « Seigneur » peut-il lui nettoyer les pieds ? Ici, Pierre juge selon les normes établies, les normes de la hiérarchie : un serviteur sert son maître et non le contraire ! Pierre n’a pas encore saisi cette réalité essentielle : là où l’amour est roi, il n’existe ni seigneur ni serviteur. Chacun doit servir ses frères et sœurs par charité. Il peut s’agir de petits « riens » (un sourire, un geste d’affection, quelques pièces données, une main tendue pour aider à traverser une rue…) comme de grandes « choses » (prendre soin quotidiennement d’une personne malade ou âgée, offrir un repas journalier à un frère sans abri…). Quoi qu’il en soit, quoi que nous fassions, nous devons le faire par amour vrai. Servir sans attendre en retour n’est pas aisé. Cela nécessite une indispensable conversion du cœur et de l’esprit. Il nous faut nous détacher de notre fierté, de nos craintes et nous débarrasser de nos relents d’égoïsme. Seuls, nous ne pouvons y parvenir. C’est ce que le Christ explique en disant à Pierre : « Si je ne te lave pas, tu n’auras point part avec moi ». En effet, si Pierre n’accepte pas d’être purifié de ses péchés, s’il refuse de recevoir cette marque d’amour et d’humilité, il ne pourra pas prendre part au salut et à la vie nouvelle que Jésus s’apprête à offrir au monde en souffrant sa Passion sur la Croix. Il ne pourra pas grandir spirituellement et humainement et servir en vérité. Accepter d’être purifié et aimé par Dieu est donc indispensable si nous souhaitons servir et aimer gratuitement nos frères et sœurs.

À présent, retirons-nous du monde et méditons en silence :

– Comment réagirais-je si Jésus me demandait à cet instant de me laver les pieds ? M’insurgerais-je comme Pierre ? Ou accueillerais-je ce geste comme une marque d’amour infini du Christ pour moi ?

– Quels petits ou grands sacrifices suis-je capable de faire – dès à présent – pour servir mon prochain  ?

– Quand j’aide autrui, est-ce que j’attends quelque chose en retour ou le fais-je par pure charité, gratuitement ?

– Ai-je conscience que seul l’Esprit de Dieu peut me permettre de servir par amour ? Ou suis-je persuadé(e) de pouvoir le faire seul(e) sans aide divine ?

  • Résolutions

– (Re)lire l’Évangile selon saint Matthieu 25, 31-40 et le méditer.

– Demander au Seigneur la grâce de purifier tout mon être afin d’apprendre à aimer et à servir en vérité.

– Apporter dès à présent une aide économique, sociale, spirituelle ou physique à l’un de mes frères ou sœurs.

– Participer aux messes et office de la semaine Sainte (messe du jeudi Saint à Caudebec à 20h30, messe du vendredi Saint à Saint Étienne à Elbeuf à 20h30, veillée pascale du samedi Saint à 22h00 à Saint-Pierre, messe du dimanche de Pâques à 10h30 à l’Immaculée à Elbeuf).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *